Le Rapport de PIR de juin 2012

Le .ORG est l’extension générique utilisée par les associations, organisations à but non lucratifs, communautés et différents projets open source tel que Wikipédia.
Tous les six mois, le registre PIR publie un rapport sur l’activité de cette extension.
Le dernier rapport qui présente l’activité de Janvier à Juin 2012, nous livre des informations sur la progression de l’extension, les sites qui se sont développés sous le .ORG et les projets à venir.

Chargement du sommaire…

Le .ORG en quelques chiffres

Il y avait 9,9 million de nom de domaine en .ORG enregistrés en juin 2012. Il n’y a aucun doute qu’au moment de la parution de cette actualité, le .ORG aura dépassé les 10 millions d’enregistrement.

Avec 305,948 noms de domaine enregistrés début 2012, le .ORG connait une croissance plus élevée de 7,7% par rapport à la même période en 2011.

Ces chiffres confirment la croissance constante qu’a connue l’extension.

Evolution du .ORG

Les nouveaux enregistrements de nom de domaine ont même augmenté de 13,9%, dans une croissance similaire que le .COM (+15,9% pour la première moitié de 2012)

Les organisations derrière le .ORG

Le .ORG est une extension vivante. 84,5% des noms de domaine enregistrés en .ORG mènent vers des sites actifs.

L’extension permet à des entreprises ou à des individus de faire connaître leur projet sur le web. Ils se réunissent pour parler d’environnement 18,4%, de sport 10,7%, d’activités communautaires 8,5%…

Avec une augmentation de près de 6 point, les projets Wiki et Open source se développent particulièrement sous le .ORG.

La portée du .ORG augmente avec la croissance du nombre des enregistrements. Si la majorité des enregistrements se fait en Amérique du Nord et en Europe, le .ORG se développe aussi en Amérique Latine et en Afrique.

Répartition des enregistrement en .ORG.JPG
(Source:PIR)

L’avenir du .ORG

L’équilibre entre droit d’auteur et développement de l’internet est une question qui anime les législateurs de nombreux pays (comme peut en témoigner le défunt projet de directive ACTA).

PIR, registre du .ORG continue à agir pour la défense du droit d’auteur, tout en prônant une protection dont les fondements seraient donnés par la communauté des internautes selon une approche ascendante.

Parallèlement, PIR a déposé 6 candidatures pour l’attribution de new gtld, ces extensions qui viendront prochainement étendre le paysage du web.

Le registre du .ORG est le seul à s’être porté candidat pour le .NGO et le .ONG qui renvoient au terme organisation non gouvernementale. Il a aussi demandé des extensions internationalisées sur le terme organisation en Chinois, Russe et Indien.

Les bons chiffres réalisés par le .ORG seront probablement un fondement solide pour le lancement de ces extensions.

C’est parce qu’il nous parait primordial de mettre en avant l’effort d’individu pour changer les choses à leur échelle que Rapidomaine a toujours proposé des noms de domaine en .ORG.

Vous pouvez aussi consulter le rapport complet de PIR.