Le rapport VeriSign de Mars 2012

Chargement du sommaire…

Présentation

VeriSign, registre de nombreuses extensions notamment le .COM et le .NET publie tous les trimestres un rapport sur l’industrie des noms de domaine. Au menu des statistiques, mais aussi les grandes tendances de fond du secteur.

L’analyse du marché des noms de domaine

L’année 2011 s’achève avec plus de 225 millions de nom de domaine enregistrés. Le blogging, la création de site internet professionnels et le développement de l’internet mobile ont contribué à la bonne santé du secteur Ainsi depuis 2010, le nombre de nom de domaine enregistré a augmenté de 10 %.

Augmentation des nouveaux enregistrements

Le top 10 des extensions n’a pas changé. On retrouve dans ce top 10 la plupart des extensions proposées à la vente chez Rapidomaine : le .COM , le .NET, le .CO.UK (l’Angleterre), le .ORG , le .INFO, et le .EU (l’Union Européenne).
le .COM et le .NET restent les extensions génériques reines. A elles deux, elles représentent 113,8 millions de nom fin 2011 soit plus de la moitié des enregistrements.
Quel que soit l’activité envisagée, il est donc intéressant d’enregistrer un nom de domaine dans ces deux extensions pour améliorer sa visibilité sur le web, se faire connaître ou tout simplement protéger une idée.

verisign_Nombre total d'enregistrement 2012

Selon VeriSign, les extensions territoriales prennent de l’essor. Avec une croissance de 13.2% en un an, il y a maintenant 90.6 millions de nom de domaine enregistrés sous une extension territoriale.

Le top 10 des extensions territoriales représente 60% des enregistrements sous une extension territoriale. S’il ne fallait en retenir que deux, il faudrait miser sur le .CO.UK et le .EU

Le .CO.UK est l’extension qui désigne l’Angleterre. C’est aussi et surtout la deuxième extension territoriale. Le 16 mars 2012, le .CO.UK atteignait les 10 millions d’enregistrement. Cette extension a l’avantage d’être une extension commerciale, mais aussi d’être la première extension anglophone.

Vient ensuite le .EU pour l’Union Européenne le .EU est une jeune extension qui connait déjà plus de 3,5 millions d’enregistrement. Cette extension présente l’avantage d’être identifiée dans les 27 pays de l’Union européenne et de bénéficier d’une croissance dans la moyenne des autres extensions territoriales.

Bien qu’il n’apparaisse pas dans le top 10 des extensions territoriales se serait une erreur d’oublier le .FR. Avec plus de 2 millions de nom de domaine enregistrés dans le monde, le .FR est la 16e extension la plus utilisée. Les conditions d’enregistrement sous cette extension se sont récemment assouplies, ce qui avait fait l’objet d’un article dans notre rubrique actualité. Le .FR est une extension indispensable pour toute personne qui souhaite lancer une activité en France. En effet, elle inspire confiance, est connue de la plupart des internautes français et surtout elle permet d’améliorer son positionnement auprès des moteurs de recherche.

L’enjeu du détournement de nom de domaine

Le détournement de nom de domaine est un des points soulevés par le rapport VeriSign.

Cette pratique est une grande préoccupation pour les titulaires de nom de domaine. Il s’agit d’un acte de piratage du nom de domaine qui consiste à voler un nom de domaine en le transférant vers un autre bureau d’enregistrement et en modifiant le nom de la personne désignée comme titulaire.

Une fois détourné, le nom sert à plusieurs actions malveillantes. Les pirates peuvent l’utiliser comme un point de départ pour des virus, comme un moyen d’escroquer des internautes mais aussi plus simplement pour tenir la réputation que la victime s’est construite sur le web.

Les pirates ont développé plusieurs techniques pour voler les noms de domaine. Les techniques les plus courantes sont les virus et autres spyware. Il est donc nécessaire de mettre à jour régulièrement son antivirus. Une autre méthode des pirates est de récupérer les informations liées au nom de domaine en se faisant passer pour un registre ou un bureau d’enregistrement auprès du titulaire du nom: c’est le phishing. Cette question a d’ailleurs été abordée par nos FAQ: Que faire si vous recevez un message de Domain Registry of America?.

Lorsqu’un nom de domaine a été détourné, il peut être très difficile de le récupérer. Il est donc nécessaire d’être vigilent dans la gestion de son nom de domaine. Afin, d’éviter que des personnes mal intentionnées puissent récupérer un nom de domaine de manière malveillante, nous avons mis en place un jeu de question et de réponse secrète qui s’active pour tout demande de modification des informations associées au nom de domaine.

Un autre moyen de protection à la portée de tous est le mot de passe. Bien souvent oublié, le mot de passe est pourtant un rempart contre les attaques des pirates.
Pour assurer une protection optimale, nous vous conseillons d’avoir un mot de passe d’au moins 8 caractères et de changer ce mot de passe régulièrement. Vous pouvez retrouvez nos conseils en la matière dans le FAQ: Comment bien choisir mon mot de passe?

Vous pouvez accéder au rapport complet de VeriSign en vous rendant sur son site à www.VerisignInc.com, une traduction de ce rapport est disponible sur notre site.

Pour comparer les chiffres et vous faire une idée de l’évolution de l’industrie des noms de domaine, vous pouvez consulter nos anciens rapports: