Statistiques sur l'industrie des noms de domaine en 2010

Selon le registre Verisign, gestionnaire des domaines en .COM et .NET, l’industrie des noms de domaine compte 13 millions de nouveaux noms de domaines enregistrés en 2010. Si on cumule le nombre de noms de domaine enregistrés depuis 15 ans, la barre des 200 millions a été dépassée en 2010.

20110118-nominet-stat-450.jpg

La croissance de l’industrie des noms de domaine devrait se maintenir en 2011 avec l’apparition des nouvelles extensions, ainsi que l’assouplissement des conditions de dépôts pour certaines extensions pour des domaines à caractères autres que latin. Par exemple, le registre du .org va assouplir les conditions d’enregistrement de son extension. Il va permettre de déposer des domaines en .org en caractères cyrilliques à partir du 19 février prochain.

On note dans ce rapport que la courbe d’évolution des noms de domaine est strictement ascendante entre 2009 et 2010 avec une évolution de 7 pour-cent.

Le constat est le même lorsque l’on compare le second et le troisième trimestre de cette même année, 3,8 millions de noms de domaine achetés dans cette période, ce qui constitue un taux de croissance de 2 pour-cent. L’achat d’un domaine en .com et .net ne souffrant d’aucune restriction, leur prix d’acquisition annuelle étant faible, ils constituent à eux seuls 50 pour-cent du total des noms de domaines.

Les codes d’extensions des pays ne sont pas en reste. Leur nombre d’enregistrements s’élevait à 79,2 millions, soit un taux de croissance de 1,4 pour-cent entre les deux trimestres 2010, et une évolution de 2,4 pour-cent par rapport à l’année précédente. Les trois premiers parcs de noms de domaine les plus prisés, sont respectivement les .com, .de (Allemagne), et .net. L’extension .eu est en neuvième position, avec deux points de moins que le .cn (Chine). Ce dernier a dégringolé de la seconde à la septième position du fait des restrictions imposées par les autorités chinoises, régressant de 12 millions d’enregistrements à seulement 6 millions. Remarquons dans ce classement que l’Allemagne est en tête des extensions nationales. VeriSign met aussi en évidence qu’avec une évolution de plus de 20 pour-cent, L’Australie, L’Argentine et le Brésil ont atteint le niveau de la France et de la Pologne.
Par ailleurs, d’après une publication de l’AFNIC sur son site, le domaine FR, bien que réservé à la France métropolitaine et sous conditions aux entreprises et marques, constitue un total de plus de 1,8 million en octobre 2010.

Mais il ne suffit pas d’acheter des noms de domaine, il convient de leur adjoindre des sites Internet, eux-mêmes hébergés par un prestataire de ce type de service. Dans ce cadre VeriSign révèle que pour les domaines .com et .net regroupés, 66 pour-cent sont dotés d’un site de plus d’une page, et que sur l’ensemble des noms de domaine, 22 pour-cent ont un site avec une page unique.

20110214-verisign-report.PNG